Références

Etudes G5, G2AVP, G2PRO, G2DCE et G4 pour le soutènement d’une paroi suite à un effondrement à Lemps (26)

Dossier : LY 18 7766-15
Affaire : RD558 PR1+557 à LEMPS (26) : Soutènement par paroi clouée suite à l’effondrement partiel d’un mur de soutènement en pierres au niveau de la demie-chaussée aval de la RD558.
Maître d’ouvrage : CONSEIL DEPARTEMENTAL DE LA DROME
Mission(s) : G5, G2AVP, G2PRO, G2DCE et G4 (Norme NFP 94 500)
Domaine d’intervention : Ouvrage linéaire et soutènement
Antemys - G5, G2 AVP, G2 PRO & G4

Mission

La mission confiée à ANTEMYS pour ce projet est un enchaînement de missions géotechniques de types G2AVP, G2PRO, G2DCE et G4 : mission G2AVP pour la réalisation des reconnaissances in situ et en laboratoire, et la définition des modes de confortement envisageables dans le contexte du site – mission G2PRO pour le prédimensionnement de l’ouvrage de soutènement par paroi clouée avec coffrage perdu au niveau de la zone effondrée – mission G2DCE pour l’établissement des éléments du dossier de consultation des entreprises de travaux spéciaux et l’estimation du coût des travaux – mission G4 pour la supervision de l’étude d’exécution (validation de la note de calcul G3 établie par l’entreprise pour le dimensionnement définitif de la paroi clouée) et pour la supervision du suivi d’exécution par visites ponctuelles sur le chantier et visa sur les essais de contrôle.

En parallèle, une étude a été réalisée par le pôle hydraulique d’Antémys pour le dimensionnement d’une buse de collecte des eaux de ruissellement d’un ruisseau torrentiel, passant sous la chaussée reconstituée et à travers la paroi clouée, avec un rejet en pied d’ouvrage.

Contexte du dossier

La complexité de ce dossier réside principalement dans les points suivants :

  • Le contexte du site, sur une route départemental étroite sinuant à flanc de versant très pentu, limitant les modes de confortement envisageables.
  • La hauteur de l’ouvrage existant, proche de 8 m de haut au maximum.
  • Les accès disponibles très limités pour l’exécution des travaux, avec des contraintes d’ordre foncier côté aval.
  • La nécessité de stabiliser les parties non effondrées et non déformées du mur existant, tout en créant un nouveau soutènement au niveau de la zone effondrée, d’où le choix d’une paroi clouée avec coffrage perdu.
  • Le prédimentionnement en phase G2PRO et l’estimation de coûts de travaux de l’ouvrage de soutènement.

En image

Partager l'actu
Partager sur linkedin
Partager sur facebook

Références

Autres références similaires